Le corps

07 Janvier 2014

Être athlète signifie pousser son corps à bout. Bien souvent, c’est le corps usé par trop de coups ou blessures qui sonne l’alarme et qui contraint l’athlète à mettre un terme à sa carrière sportive. Une fois celle-ci terminée, comment vit-on le quotidien avec un corps qui a eu mal ? Quand l’organisme développe des problèmes habituellement liés à la vieillesse, alors qu’on a à peine 30 ans, le futur n’est peut-être pas aussi reluisant.

 Clavardage avec
Bruno Heppel